Nous avons souhaité vous faire partager les retours d’expériences des autorités et de nos clients pour vous proposer ce guide afin de vous accompagner en cas d’inondation. Il existe deux types d’inondations :

  • Les inondations extérieures
  • Les inondations intérieures ou domestiques

Les différentes formes d’inondations extérieures

Les inondations rapides

Elles surviennent, après un orage violent ou après un ou deux jours de fortes pluies sur sol sec. Elles s’accompagnent généralement de coulées de boue ou de glissements de terrain. Elles peuvent prendre plusieurs formes selon les milieux où elles se développent. Les inondations dues au ruissellement sont surtout fréquentes dans les espaces urbanisés.

Les inondations lentes

Elles se caractérisent par une montée du niveau de l’eau relativement longue (plusieurs jours). Ce type d’inondation peut provenir d’un débordement d’un cours d’eau inférieur (une crue), d’un plan d’eau ou d’un débordement de nappes phréatiques ou souterraines.

Les submersions marines

Elles peuvent être dues à, une rupture de digue ou d’écluse, ou à des conditions météorologiques exceptionnelles (exemple : tempête venant de la mer combinée à une dépression importante et/ou à une grande marée).

Les différentes formes d’inondations domestiques

Les fuites

Elles se produisent fréquemment en cas de panne d’un appareil électroménager (machine à laver le linge ou la vaisselle, chauffe-eau, radiateurs, etc.) ou lors de ruptures de canalisations (joints de robinets, vannes d’arrêt, etc.). Elles entrainent des dégâts sur les sols, les plinthes et parfois les installations électriques.

Les infiltrations

Les infiltrations sont souvent la conséquence directe d’une mauvaise étanchéité de la toiture de votre habitat ou de ses murs porteurs. Elles peuvent aussi venir d’une fuite d’un étage supérieur.

Le goutte à goutte

Habituellement, il est le résultat d’une négligence humaine, d’un robinet mal fermé ou pas assez serré. Il peut aussi être dû à un ressort de robinet trop usé. Un goutte à goutte peut être dévastateur en terme financier et mobilier (jusqu’à 180€ / an soit 45 000 L d’eau environ gaspillés).

 

 

There are currently no comments.